Vidéo à 360° : Chanel loupe le coche ? - Billet AUplaisir

Chanel sort une série de films à 360° pour son parfum Allure Sport. Un bon prétexte pour s’arrêter sur une technologie dont l’usage est naissant : la vidéo 360°.

De quoi parle-t’on ?

3 films pour 3 situations, où l’homme Chanel est en action : il galope avec élégance sur son cheval en bord de mer, il plonge d’une falaise dans un océan en furie, ou enfin il défie la gravité grâce aux joies du longboard, sur une descente infinie pleine de virages à faire pâlir les publicitaires automobiles.
Si les 2 premières sont des situations assez classiques, la dernière, en plus d’être très forte visuellement est assez intéressante en terme de positionnement : le longboard sur route c’est dangereux, plutôt interdit, bref cela ajoute une touche de piquant à la campagne, bien joué. Ils ont été réalisés par Jacob Sutton / Psycho, aux standards habituels de la marque, respect.

 

Battle !

Ces films existent en version classique sur votre petit écran depuis quelques jours. Chanel profite également de la nouvelle possibilité qu’offre Facebook, Youtube… la diffusion de vidéo à 360°. Comparons…
Version classique versus version 360° : ci-dessous, la classique :
 
Ci-dessous la version 360° :
  • A regarder uniquement sur Chrome, Firefox (certains navigateurs comme Safari ne prennent pas encore en charge cette fonctionnalité).

  • Changer votre point de vue comme sur dans une carte Google : avec le joystick ou à la main.
Au regard du résultat, les limites inhérentes à ce type de captation/diffusion associées à un scénario, lui resté classique dans sa construction, nous sautent au visage de façon criante : on s’ennuie c’est terrible !
Voir tout autour de soi peut faire sens dans une scène du débarquement à Omaha beach, ou bien pendant une visite étourdissante à Coney Island : il se passerait plein de choses, 10 scènes et anecdotes seraient visibles en même temps et l’utilisateur choisirait son point de vue, l’histoire qu’il souhaiterait vivre. Dans ce cas, le réalisateur lui rendrait sa liberté, le plongerait dans l’action.
Mais pourquoi utiliser cette même technique pour suivre l’action unique d’un personnage unique ? Quand en plus, ce personnage est planté au milieu d’un décor grandiose qu’on explore vainement à la recherche d’on ne sait quoi : on passe simplement à côté de ce qui est réellement intéressant.
Capture d’une image du film du plongeon : ah ! presque… c’était la main du plongeur qui passe subrepticement à notre droite !

Maladie infantile du 360° ?

A ce moment, on s’interroge : n’y aurait-t-il pas un problème de dispositif ?
La vidéo à 360 est intéressante uniquement s’il se passe des choses autour. Et c’est à ce moment précis qu’on revient aux sources : une image c’est un cadrage, une histoire c’est un montage, un film, c’est un point de vue !
On imagine bien les explications enflammées du porteur du projet : il faut pousser sur le positionnement sport du parfum : ça tombe bien, depuis peu, on peut filmer et diffuser en 360, on entend alors fuser les mots immersion, experience, effet Whaouou !
Un grand écart entre un concept qui a l’air pertinent sur le papier et un résultat qui loupe sa cible.

Note pour plus tard : Si un film à 360° je dois faire, un scénario adapté il faut faire.

Pour en savoir plus…

– Le site Allure Sport de Chanel

– Cheval en 360°:

– Plongeon en 360°:

– Making off :

 

Nous suivre  ?

NEWSLETTER  –  FACEBOOK   –  TWITTER
Directeur de création / FILM, co-fondateur d’AUplaisir.

Sujets similaires :