Billet Uber : Nouveau Logo - AUplaisir

#identiteVisuelle 

Il était là, …il est parti. Pourquoi, comment.

Je voudrais vous parler aujourd’hui d’un micro-événement du monde la communication : le nouveau logo Uber.
Vous avez probablement vu fleurir ces dernières heures le début d’une opération de communication visant à promouvoir la refonte ce dernier.

Beau ou pas ?

J’ai mon avis, certes assez sévère, sur cette dernière mouture mais le propos n’est pas là.
Pour mémo, Uber n’en est pas à son 1er changement de logo :

Ce logo est resté quelques mois, on pourrait penser que c’est la proximité avec nos célèbres Super-Marchés U qui a décidé les dirigeants à revoir leur copie, pour autant il n’en est rien, Uber s’est repositionné alors comme un service orienté luxe. Il était donc primordial d’en reprendre quelques codes : le noir, une construction simple.

 

Coming-out

Certes, comme l’avait remarqué Salin Amin, le designer de la société, dès son arrivée, les manquements du logo d’alors sont nombreux : difficilement lisible en petit, lecture U-Uber (le signe et le nom), différentes versions entre iOS et Android, etc. Pour autant, ce n’est pas le moteur de cette petite révolution interne.
Depuis déjà 2 ans, Uber souhaitait revoir son image. La marque a évolué, elle ne fait plus dans le service haut de gamme à San Francisco mais s’est popularisée tout en s’enrichissant de différents services (Uber Pop…). Bref, elle a changé.
Ce soucis de cohérence -tout à fait louable- entre cette image que nous connaissons et la (leur?) réalité est tel que le process de cette refonte fut assez long. En effet, une équipe interne a été mandatée après plusieurs essais infructueux de bureaux de designs. Pourquoi ? Uber va vite : en se redéfinissant très régulièrement, difficile de fixer un brief pérenne qui convienne à l’équipe dirigeante.
A partir de là, c’est à travers un long travail d’introspection qu’Uber va redéfinir son territoire de marque. Je vous invite à lire cet intéressant billet de Wired qui explique en détail cette étape.

Quid du résultat ?

Je dirais un sobre « bof-bof » mais le process est bien le bon : l’image et la réalité ne doivent faire qu’un, évidemment. Pour vous faire une idée, et pour aller au-delà du logo, retrouvez ci-dessous quelques éléments de l’identité visuelle.

Vous entendez ? L’Uber Bashing commence déjà. Remettons donc en perspective les dernières refontes de quelques géants californiens : beaucoup de « bruit »  autours des refontes de logos Airbnb, de l’évolution de Google, qui a quand même apporté le Material Design, principe des plus intéressant.


Nous suivre  ?

NEWSLETTER  –  FACEBOOK   –  TWITTER
Directeur de création / DIGITAL, co-fondateur d’AUplaisir.

Sujets similaires :