Blockchain-billet-auplaisir

#innovation #bitcoin #financemaispasque 

Blockchain : Qu’est-ce que c’est ? Qu’est-ce ça peut changer ?

Vous avez probablement entendu parler du Bitcoin, cette monnaie virtuelle qui sécurise de façon inégalée une transaction. Elle est apparue en 2009, elle représente déjà une valorisation de 6 milliards d’euros. Le nom de son créateur reste un mystère, il apparait sous le pseudonyme de Satoshi Nakamoto, certains magazines pensent l’avoir démasqué. Qu’importe son (ou leurs) nom(s), l’importance accordée à cette innovation lui vaut une nomination au Prix Nobel. Rien de moins.

Quel rapport avec le Blockchain ?

Le Blockchain est -entre autre- le grand livre des comptes du Bitcoin. Pour faire simple, ce livre de comptes est très sécurisé et est distribué dans une logique Peer-to-peer (p2p). Chaque nouvel utilisateur apporte automatiquement une force supplémentaire de vérification au livre ; par exemple si un utilisateur essaie de tricher en «réécrivant l’histoire» (soit corrompre un des blocs de la chaîne), l’information est corrigée grâce à l’approche p2p.

Que pour les initiés ? Oui, mais le changement est en route.

Tout d’abord dans le secteur bancaire.
Les banques y voient 2 avantages :
– La très forte sécurisation des données est très attrayante pour ces institutions régulièrement attaquées.
– Cette innovation en l’état peut être dangereuses pour elles : en effet, le second grand avantage du Blockchain est l’inutilité des intermédiaires. Les banques sont des intermédiaires, c’est pourquoi il est important pour elles de se positionner sur cette problématique.

Reste une contradiction de taille par rapport à leur fonctionnement habituel : le blockchain tire sa force d’un contrôle au niveau de chaque unité (chaque bloc de la chaine), et de la confrontation systématique et automatique avec les autres versions de ces blocs présents sur le web. Les solutions développées aujourd’hui par les banques prévoient une possibilité d’intervenir à travers des accès type « supers admins », tels des Gardiens du Temple. On comprend bien l’intérêt des institutions financières mais c’est un réel problème de sécurité par rapport à la logique initiale.

Un livre d’or ouvert à tous
Au-delà du secteur bancaire, le Blockchain peut-être utilisé dans bien d’autres domaines, et c’est là probablement une force qui va contribuer à son succès. On parle bien d’un livre sécurisé, ouvert à tous, gratuit, inaltérable. Chacun peut y inscrire directement ce qu’il souhaite, sans intérmédiaire.
Donner de l’argent à un tiers bien sur mais aussi y inscrire ses propriétés, ses découvertes, ses pensées, tout ce que l’on souhaite graver dans le marbre, de façon publique ; transaction immobilière, héritage, propriété intellectuelle, vote, déclaration… la liste est sans fin.

La perspective d’une nouvelle transformation digitale en somme.


Pour en savoir plus :
Le Monde : Le « blockchain », nouvel eldorado numérique des banques
Blockchain France
Ce que la blockchain pourrait (vraiment) changer à notre vie quotidienne

L’inconnu qui a inventé le Bitcoin est nominé pour le prix Nobel d’économie


Nous suivre  ?

NEWSLETTER  –  FACEBOOK   –  TWITTER
Directeur de création / DIGITAL, co-fondateur d’AUplaisir.

Sujets similaires :