cactus2

L’habitude, oh le vilain mot ! Et pourtant n’est-ce pas elle que nous guettons, appelons de nos vœux chaque seconde ? 

Non ? en fait si, je m’explique…

Imaginons nous dans le Grand Canyon, des plumes de quelques indiens se dessinent sur les hauteurs. Oui nous sommes en 1853, pour les besoins de la production. J’ai soif, forcément, et mon cheval a été perdu hier soir à ma dernière partie de pocker. Bref, je suis l’archétype du cowboy qui cherche un avenir dans le Grand Ouest.

Je cherche par où passer, trop à droite je meurs sous les flèches. A gauche, je me fais mordre par un crotale. Je rebrousse chemin, c’est le fermier à qui j’ai volé son/mon cheval qui me fera la peau. Il s’agit donc de trouver une solution, d’être créatif, innovant : en prenant en compte toutes les données de l’équation. Je vais trouver un chemin qui va serpenter entre ces 1000 dangers, et qui en bonus me permettra de tomber sur un puit de pétrole, soyons américains jusqu’au bout !

Mon chemin, j’en serai le créateur : mes pas ont tracé la voie, les futurs cowboys passeront tous par là, l’habitude sera créée.

Identifier une solution originale, éviter les pièges cachés, baliser un chemin cohérent : créer un usage, n’est-ce pas ce que nous essayons de faire tous les jours avec nos post-its, nos schémas et autres gribouillis sur nappe ?

Nous suivre  ?

NEWSLETTER  –  FACEBOOK   –  TWITTER
Directeur de création / DIGITAL, co-fondateur d’AUplaisir.

Sujets similaires :