Billet Design Friction - Marquet François - AUplaisir

Dessine-moi un… scénario catastrophe ?

#Jargon #Design #OuvertureChacras.

Pirates du design…

De temps en temps, je note dans mon calepin des notions qui m’intéressent, entendues à droite à gauche, à creuser un jour… Il y a quelques années j’avais accroché sur l’expression « design-friction », et voilà que la semaine dernière, un Meetup au Tank, est mené par un studio se nommant précisément « Design Friction ». De là découle un passionnante présentation où ces véritables pirates du design nous dévoilent leurs actions, leurs résultats, leurs limitations aussi.

De quoi s’agit-il ?

Quand on parle d’un futur technologique, on nous sert le plus souvent une belle vidéo où tout est merveilleux, furieusement lisse, arrosée d’une musique pleine d’emphase pour nous embarquer, de gré ou de force dans ce scénario parfait. Ca marche pour un public de technos-béats… mais ca s’arrête là.
En réaction sont apparus dès 2009 les premices du Design Fiction, – oui oui fiction sans « r »-, sous l’impulssion de Julian Bleecker. Une belle illustration est ce film Digital Tomorrow (ci-dessous) de Nicolas Nova, mettant en scène les avantages mais aussi les aléas des innovations en prise avec notre quotidien, notre réalité.
A la fois, cela permet de conserver un sens critique face à ces nouveautés, mais de plus, on se projette dans le contexte de nos vraies vies ; voilà l’autre vraie force du Design Fiction versus la prospective idéalisée.

Fiction > F r iction

Pourquoi ajouter un « R » ?
En se focalisant sur cette notion d’aléas, de dommages collatéraux, on pressent déjà tout le potentiel de cette approche frictionnelle.  Un poil à gratter, du «design to debate » résument simplement Bastien Kerspern et Estelle Hary, les 2 fondateurs du studio Design Friction.
La technique est assez incroyable : en utilisant précisément les méthodes de design actuelles (type Design Thinking à travers toute sortes d’ateliers de co-conception), ils arrivent à des résultats surprenants, comme autant de pavés lancés sur la place publique afin de faire réagir, de trancher sur ces « futurs possibles mais non souhaitables ».
Pour exemple, après consulation d’une population de séniors anglais questionnés autour de la très réelle problématique de l’euthanasie; il a été imaginé Soulage, une Smartwach léthale qui vous propose de vous endormir à jamais, après un « confortable » délai de réflexion de 24h… sans plus de complication. La transformation numérique est en route !
Le côté réaliste de la démarche de conception, la construction d’un prototype qui semble fonctionnel (mais pas complètement afin d’apporter une -petite- distance, d’alerter notre sens critique ), enrichi de divers éléments pour étoffer l’univers, comme un mode d’emploi, porte cet incroyable concept dont personne ne voudrait, et qui est techniquement tout à fait réalisable. Le questionnement politique est cœur de la démarche, au sens large, la question du choix.

A la limite

Cette approche, difficile à monnayer aujourd’hui de l’aveu de nos conférenciers car souvent jugée trop corrosive pour le secteur privé, trouve également un champ d’expression à travers des recherches artistiques à la fois drôles et passionnantes. Par exemple le studio chinois Automato avec la créatiion d’UnMask : un masque antipollution dont les leds dessinent des smileys afin de dénoncer une société polluée et donc devenue inexpressive. Ses créateurs indiquent qu’ils ont recu une offre -déclinée-  de commercialisation pour l’objet : on voit donc bien que le concept du design-friction agit comme un révélateur de notre société. Ces objets n’ont d’existence que pour créer un débat mais ils sont si justes qu’ils pourraient apparaître d’une façon ou d’une autre dans quelques jours si on n’y prend garde.

En savoir plus ?

– Origine du Design Fiction : la conférence Lift de Julian Bleecker
– Article sur le film Digital Tomorrow sur PopUp Urbain
– De la science-fiction au design-fiction ! sur  Internet-Actu de la Fing
– La série Black Mirror 😉

Nous suivre  ?

NEWSLETTER  –  FACEBOOK   –  TWITTER
Directeur de création / DIGITAL, co-fondateur d’AUplaisir.

Sujets similaires :