Billet Typo OPTVF - Marquet François

Intelligence artificielle ? du tout ! Voici un nouveau format qui peut sérieusement changer la donne côté design.

 

Apple, Adobe, Microsoft et Google sont… d’accord ?

Sur presque rien en général mais il y a consensus sur ce nouveau format : ils viennent d’annoncer au Festival de la Typo Atypi 2016 qu’ils sont en train de créer l’Open Type Font Variation. Que se cache-t-il derrière cette appellation barbare ?

Un besoin de changer

Aujourd’hui quand on utilise une fonte, on a régulièrement besoin de ses petites sœurs : avec une Regular, on aura besoin de différentes graisses (Italic, Bold…) ; il faut alors autant de fichiers.
Dans le cadre du web, le poids de ces fichiers peuvent pénaliser la navigation et c’est bien là le moteur de cette évolution : créer un format léger qui encapsule toutes les graisses d’une même fonte.
De plus, au delà du web, le besoin de précision se fait également sentir. Les écrans ne cessent d’évoluer, et la possibilité d’y adapter l’affichage des polices est très intéressante : une AppleWatch a des besoins spécifiques en terme de lisibilité par rapport à un écran d’ordinateur par exemple. Avec la vague d’objets connectés qui arrivent, le problème va devenir majeur.

Une structure prometteuse

Sous le capot : on prend un format existant (l’Open Type), on le fait évoluer pour qu’il s’enrichisse principalement d’un système d’axes.

 

Chat échaudé craint l’eau froide

Que dit la communauté des typographes ? Les réactions sont assez positives mais il y a un « dossier », voir plusieurs qui ont mis de l’eau dans le gaz entre eux et ces sociétés.
En effet dans les années 90, d’autres formats plus riches que ceux utilisés aujourd’hui ont vu le jour. Pour autant, ils n’ont jamais réussi à s’imposer comme un standard :
On pense à « QuickDraw GX » (TrueType) : uniquement supporté par Apple.
On peut aussi penser au format pur Adobe, « Multiple Master ».
Oui mais là, les grands acteurs du moment sont tous moteurs et ont bien tous intérêt à ce que ça marche. Cette fois-ci c’est la bonne, si si ! Au-delà de cette prière au Dieu de la Typographie, la question c’est quand et comment : Adobe travaille justement sur ce point pour créer des outils qui prennent en compte cette nouvelle dimension. Quand ? Prototype annoncé pour 2017.
Moi, je croise les doigts.

En savoir plus ?

 


Nous suivre  ?

NEWSLETTER  –  FACEBOOK   –  TWITTER
Directeur de création / DIGITAL, co-fondateur d'AUplaisir.