Création & méthodologie

Billet site parfait - AUplaisir

Créer un site parfait… grand fou va !

« On n’a qu’une seule fois l’occasion de faire une bonne 1ère impression » : vous connaissez n’est-ce pas ?

Eh bien je suis au regret de vous annoncer que, sur le web… c’est faux !

C’est pourtant au nom de cette maxime que nos clients veulent un site parfait au lancement. Particulièrement quand c’est leur premier site, ou un projet qui est en gestation de longue date. Or, voila, c’est en total désaccord avec les méthodes de création / gestion modernes comme le design thinking ou l’agile. Peux-t’on faire confiance à ces dernières ? En s’intéressant à l’état de l’art, et par expérience, oui, 100 fois oui ; à moduler en fonction des projets bien entendu.

Restons souple.

Il ne s’agit pas de faire un site parfait du premier coup, la perfection n’est pas de ce monde (Et c’est un DA qui parle !). Il s’agit de faire un projet qui correspond parfaitement aux besoins. Et les besoins évoluent. Ainsi, quand on passe tout son temps à faire une conception et des wireframes hors-sol, on risque de grosses déconvenues quand on saisit les contenus quelques mois plus tard. En effet, à ce moment là, les choses ont changé. J’avais 2 lignes de produits, j’en ai 4. J’avais 3 actus, j’en ai 15. Je croyais que les utilisateurs feraient ci ou ça, mais ils font le contraire. Je pensais que cette page ne serait pas vue, mais c’est là que tout le monde va. Et c’est la grandeur du digital, il faut s’adapter, en temps réel, mapper aux besoins des utilisateurs et à la vie de l’entreprise. La réussite est là : un bon concept, c’est le minimum. Une belle direction artistique, évidemment. Mais sans une réalisation juste et précise dans les détails, tout ça ne se voit pas.

Le web, ce n’est pas une rencontre, c’est un flux.

Dans ce continuum d’informations, la première impression ne compte pas, c’est l’exposition quotidienne qui compte.
Peu importe qu’au lancement le site n’aie eu que 3 fonctionnalités au lieu des 8 prévus, ce qui compte c’est que ça fonctionne, c’est vivant, « on air » et que les utilisateurs nous donnent (en vrai ou via Analytics) un retour de leurs usages, qui va permettre de réaliser les 5 autres dans la finesse.
Voilà le prix d’une expérience utilisateur réussie.

 


Nous suivre  ?

NEWSLETTER  –  FACEBOOK   –  TWITTER
Studio Manager, co-fondateur d’AUplaisir.
  • AUplaisir déménage.

    AUplaisir déménage.

    Septembre, la rentrée, l’heure des résolutions. Cette année, il ne nous a pas fallu plus que quelques jours pour les traduire en acte. Le changement, c’est maintenant. Après avoir travaillé 14 ans dans un […]

  • Créer, avec ou sans feuille de route ?

    Créer, avec ou sans feuille de route ?

    Retour vers le futur : ce que les étudiants apprennent à leur intervenant sur le monde de demain.   Chez AUplaisir, on a toujours conservé une partie de notre temps pour intervenir dans des écoles […]

  • Le phygital est un apprentissage darwinien

    Le phygital est un apprentissage darwinien

    Nous avons évoqué en début de semaine le phygital, soit l’art de marier la distribution traditionnelle et les nouveaux dispositifs technologiques… Il est temps de parler de ceux qui vont mettre tout ça en […]

  • Le phygital est-il une tarte à la crème ?

    Le phygital est-il une tarte à la crème ?

    Une lapalissade ou seulement le dernier mot à la mode dans le retail après le click & collect, l’immersif ou la fluidification du parcours client ? …c’est en tout cas le dernier avatar de l’évolution […]

  • La précision

    La précision

    Comment savoir ce que mes clients ont en tête, quand ils me parlent d’un site «moderne» et «dynamique» ? Difficile de comprendre ce qu’ils mettent derrière ces termes, car évidemment, personne ne veut d’un […]

  • Winner takes all

    Winner takes all

    Connaissez-vous le « winner takes all » ? C’est simple. Dans un monde digital où l’information est fluide, les qualités de chacun sont connues, structurées en big data, et accessibles à tout le monde. […]

  • La création à l’ère de la transformation digitale.

    La création à l’ère de la transformation digitale.

    « Il faut avoir affaire aux non-professionnels pour comprendre ce qu’est un professionnel. » (Merci de retrouver l’auteur et la citation exacte si vous la connaissez !) Mais au fait, c’est quoi la valeur ajoutée de […]

  • Les moyens

    Les moyens

    Au téléphone depuis trois-quart d’heure, avec MAIA, le support technique pour tous les services informatiques chez mon client. MAIA : « Je vous assure que tout est en ordre : vous saisissez votre mot-de-passe […]

  • Les responsabilités

    Les responsabilités

    Jeudi midi. C’était prévu jeudi 11h, mais le client était en en rendez-vous avec Yves. A la façon dont c’est dit, on comprend que c’est un grand honneur d’attendre pendant une heure quelqu’un qui […]